PROJECTIONS NUMERIQUES
Façade Grand Palais

PROJECTIONS NUMERIQUES
Façade Grand Palais

Dans le cadre de l’invitation de la Suisse à l’honneur, un programme de créations numériques inédites met en avant une génération d'artistes très innovante comme Camille Scherrer, Alan Bogana et Yves Netzhammer, trois artistes qui représentent, par leur origine, trois régions culturelles différentes de la Suisse (Camille Scherrer pour la Suisse romande, Alan Bogana la Suisse italienne, Yves Netzhammer la Suisse alémanique).

Mêlant à la perfection son goût pour la technologie et ses attaches à sa région natale, Camille Scherrer (*1984, Château d'Oex ; vit à Ollon, Vaud) est formée à l'ECAL. Développant un imaginaire nourri par les nappes à carreaux et la faune de ses montagnes d'origine, cette enfant des Alpes réalise des animations interactives et figuratives - mi-humaines, mi-animales - chargées de folklore. Capable de faire twitter de vrais oiseaux (@FollowTheBirds), Camille expose aussi bien dans les granges de Rossinière (Vaud) qu'au MoMa de New York. Son projet est soutenu par le canton de Vaud.

Ayant représenté la Suisse à la Biennale de Venise en 2007, Yves Netzhammer (*1970, Schaffouse ; vit à Zurich) s'est fait en très peu de temps un nom à l'international dans le domaine de l'art vidéo. Notamment en raison de son vocabulaire iconographique singulier, minimaliste et lisse. La souris à la main, il crée de toutes pièces les formes de ses scénarios qui questionnent la place de l'individu dans son environnement, brouillant les frontières entre le réel, la fiction et le rêve. Perturbantes et surréelles, ses animations offrent un espace ouvert aux interprétations et participent d'une étrange familiarité. Son projet à Paris est soutenu par la galerie Analix Forever ainsi que par Ronald Asmar et Romain Jordan.

Basé à Genève, mais originaire du seul canton de Suisse italienne, Alan Bogana(*1979, Faido) est diplômé de la HEAD et a bénéficié depuis 2011 de nombreuses résidences (Le Cap, Rome, Paris, Zoug, Berne, et San Francisco en 2018). Son travail se concentre sur l'exploration réelle et fictionnelle de la lumière et ses interactions avec la matière. La simulation en images de synthèse de phénomènes " impossibles " ou la manipulation expérimentale de matières translucides et phosphorescentes sont quelques-uns des moyens qu'il emploie pour parfaire sa recherche plastique et questionner la perception de la réalité.

Programmation curatée par Karine Tissot, commissaire invitée pour la Suisse à l’honneur. Projections tous les soirs, de 20h30 à minuit, pendant la durée de la foire.

Avec le soutien de :

Yves Netzhammer - projet mapping façade Grand Palais - Art Paris 2018 - courtesy Yves Netzhammer
  • Yves Netzhammer - projet mapping façade Grand Palais - Art Paris 2018 - courtesy Yves Netzhammer
Alan Bogana- Simulation Facade Grand Palais - Art Paris 2018
  • Alan Bogana- Simulation Facade Grand Palais - Art Paris 2018
Camille Scherrer - simulation projet facade Art Paris, 2018 - Courtesy Camille Scherrer
  • Camille Scherrer - simulation projet facade Art Paris, 2018 - Courtesy Camille Scherrer