PROJETS SPECIAUX


Betsabeé Romero

Installation monumentale – Entrée du Grand Palais

Requiem pour la voiture polluante, 2019
Sérigraphie sur housse auto en velours, Jaguar S-Type, deux ponts élévateurs et quatorze vélos peints, représentée par la galerie Saro León, Las Palmas de Gran Canaria

Dans sa quête d’identité et de racines culturelles, l’artiste mexicaine Betsabeé Romero concentre son travail sur la voiture et ses accessoires au moins depuis 1997, l’année où elle a installé l’Ayate Car, sa première œuvre automobile, à la frontière du Mexique et des États-Unis. Elle poursuit une méditation sur l’identité et sur les mutations des pratiques culturelles à l’ère de la mondialisation. Sa démarche artistique s’inspire essentiellement du milieu mexicain où elle a passé sa vie, tout en portant la marque des échanges planétaires. Betsabeé Romero est passée par les Beaux-Arts de Paris vers la fin des années 1980 et, ensuite, son travail l’a amenée à multiplier les voyages et les collaborations ponctuelles à travers le monde.

« La voiture, explique-t-elle, est un symbole de pouvoir et de classe bien plus qu’un instrument de vitesse et de mobilité. Elle évoque davantage la vulnérabilité et les accidents que la sécurité et la fiabilité technique », en plus de polluer « ce monde où le pétrole engendre la dynamique de l’oppression et de la guerre ».

Cet aspect paradoxal fascine Betsabeé Romero, qui recycle des carcasses, pneus et capots de vieilles voitures, privés de leur utilité initiale, en les habillant de tissus multicolores, broderies, carreaux céramiques et peinture, pour les faire basculer dans un espace de réflexion « domestique » plus féminin.

Son installation monumentale Requiem pour la voiture polluante, spécialement conçue pour Art Paris, rend hommage à la décision écologique fondamentale, prise par quelques métropoles innovantes comme Paris, d’abandonner progressivement la voiture polluante, synonyme d’égoïsme, d’individualisme et de consumérisme irréfléchi, au profit des moyens de transport plus respectueux de l’environnement et économes en énergie, comme le vélo. Betsabeé Romero immortalise ce tournant historique dans un cortège funèbre de vélos qui rendent les derniers honneurs à la voiture défunte, parés de leurs plus beaux atours pour la circonstance.

Comme l’explique l’artiste, il faut commencer par enterrer l’automobile polluante, en y mettant les formes requises, afin de créer un nouvel état d’esprit et d’encourager l’invention des modes de transport propre de l’avenir. VL

Avec le soutien de :


ESPACE IDEAT, CONTEMPORARY LIFESTYLE

Stand B0

Les designers, artistes à part entière du XXIe siècle

L’histoire de l’objet dans l’art du XXe siècle prouve combien la frontière entre les disciplines que sont l’art, la mode, le design et l’architecture sont plus que jamais poreuses et sources d’enrichissements mutuels. Du champ de la fonctionnalité et de l’utilité à celui de la contemplation et de la décoration, les chemins se multiplient. Notre époque est plus que jamais celle de l’hybridation ; en effaçant les clivages traditionnels entre l’art et l’industrie, elle pose la question du statut de l’objet, de l’œuvre et du créateur.

Au vu de la multiplication des foires consacrées au design dans le monde et de l’attrait que celles-ci représentent auprès des collectionneurs d’art contemporain, IDEAT propose, pour l’édition 2019 d’Art Paris, une sélection de pièces de mobilier de collection issues d’une dizaine de galeries et d’éditeurs contemporains. Un choix éclectique et subjectif qui s’appuie sur le travail d’une dizaine de galeries spécialisées et d’éditeurs confidentiels qui ont toute légitimité à se positionner officiellement sur le marché de l’art. Leur soutien appuyé aux artistes designers, leur recherche de maîtrise des savoir-faire auprès d’artisans rares et divers pour les accompagner dans leur création donnent lieu à des créations singulières où la fonctionnalité et l’émotion jouent sur un même plan. Ces galeries sont un espace de liberté unique sur lequel IDEAT a souhaité orienter les projecteurs.

Galeries et éditeurs représentés :
BSL
Breheret-Desprez
Collection Particulière
Éditions du Côté
En attendant les Barbares
Frédérick Gautier
Gosserez
Kostia
Maria Wettergren
Serge Mouille

Dans le cadre de son partenariat avec la foire Art Paris, le magazine IDEAT consacre depuis plusieurs années un cahier spécial dédié aux expositions proposées au Grand Palais lors de l’événement. Cette année, IDEAT s’engage dans la programmation elle-même en organisant une exposition de design de collection sur un stand dédié.

Betsabeé Romero, A Requiem to the Polluting Car, 2019, projet d'installation, entrée du Grand Palais, courtesy Galería Saro León, Las Palmas
  • Betsabeé Romero, A Requiem to the Polluting Car, 2019, projet d'installation, entrée du Grand Palais, courtesy Galería Saro León, Las Palmas
Pia Maria Raeder, Table d’appoint Sea Anemone 7, Galerie BSL, H 62 x L 47 x P 47 cm, poids : 19 kg, 8 000 tiges de hêtre laquées, plateau en laiton brossé et vernis
  • Pia Maria Raeder, Table d’appoint Sea Anemone 7, Galerie BSL, H 62 x L 47 x P 47 cm, poids : 19 kg, 8 000 tiges de hêtre laquées, plateau en laiton brossé et vernis
Faye Toogood, Caged Elements Chair, Galerie BSL, H 47 x L 80 x P 40 cm, poids : 100 kg, résille d’acier laitonné, pierre dure English Hopton White, sphère en mousse
  • Faye Toogood, Caged Elements Chair, Galerie BSL, H 47 x L 80 x P 40 cm, poids : 100 kg, résille d’acier laitonné, pierre dure English Hopton White, sphère en mousse
Christophe Delcourt, Vases en marbre de Carrare, marbre Fior di Pesco et marbre Saint Laurent gris, collection particulière, diamètre 16 cm, x H 35 cm/ H 50 cm/H 70 cm, poids : de 10 à 20 kg
  • Christophe Delcourt, Vases en marbre de Carrare, marbre Fior di Pesco et marbre Saint Laurent gris, collection particulière, diamètre 16 cm, x H 35 cm/ H 50 cm/H 70 cm, poids : de 10 à 20 kg
Valentin Loellmann, Table avec tiroir « Fall/ Winter », Galerie Gosserez, H 76 x L 160 x P 60 cm, poids : 7 kg, finitions : branches de noisetier de chêne
  • Valentin Loellmann, Table avec tiroir « Fall/ Winter », Galerie Gosserez, H 76 x L 160 x P 60 cm, poids : 7 kg, finitions : branches de noisetier de chêne