FRAGILES UTOPIES

UN REGARD SUR LA SCÈNE FRANÇAISE

par Éric de Chassey

Fragiles utopies. Un regard sur la scène française

Éric de Chassey, directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art, professeur à l’École normale supérieure de Lyon et commissaire d’expositions, livre sa vision de la scène hexagonale à travers une sélection de 21 artistes parmi les galeries participantes sur le thème Fragiles utopies.

Comme le souligne Éric de Chassey, qui écrira un texte présentant le travail de chaque artiste sélectionné, « Les arts visuels n'ont pas pour seules fonctions de représenter ou décorer. Ils proposent également des modèles pour la perception, pour la pensée, pour l'action : des utopies en construction. Celles-ci peuvent s'incarner dans toutes les formes et tous les mediums, mais, dans une période marquée par le doute et la fin des grands systèmes, elles prennent souvent un caractère provisoire, précaire : ce sont des utopies fragiles. »




© Jack Shear

Éric de Chassey est directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art, professeur à l’École normale supérieure de Lyon, ancien directeur de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis. Derniers ouvrages parus : Après la fin. Suspensions et reprises de la peinture dans les années 1960 et 1970 (Klincksieck, 2017) et L’abstraction avec ou sans raisons (Gallimard, 2017). En 2021-2022, il a notamment assuré le commissariat des expositions Le surréalisme dans l’art américain, 1940-1970 (Centre de la Vieille Charité, Marseille), Napoléon ? Encore ! (musée de l’Armée, Paris), Alex Katz. Mondes flottants / Floating Worlds (galerie Thaddaeus Ropac, Pantin), Ettore Spalletti. Il cielo in una stanza (Galleria nazionale d’arte moderna, Rome) et Le désir de la ligne. Henri Matisse dans les collections Jacques Doucet (musée Angladon, Avignon). En 2023, il est commissaire de l'exposition La Répétition (Centre Pompidou Metz).


Artistes sélectionnés :

Jean-Michel Alberola (né en 1953) - Templon
Yto Barrada (née en 1971) - Polaris
Cécile Bart (née en 1958) - Galerie Catherine Issert
Alice Bidault (née en 1994) - Pietro Spartà
Pierrette Bloch (1928-2017) - Galerie Zlotowski
Nicolas Chardon (né en 1974) - Oniris.art
Sonia Delaunay (1885 - 1979) - Galerie Berès
Mathilde Denize (née en 1986) - Perrotin
Nathalie du Pasquier (née en 1957) - Yvon Lambert
Philippe Favier (né en 1957) - Galerie 8+4
Elika Hedayat (née en 1979) - Aline Vidal Paris
Sarah Jérôme (née en 1979) - H Gallery
Benoît Maire (né en 1978) - Nathalie Obadia
Vera Molnár (1924-2023) - Verart Véronique Smagghe
Michel Parmentier (1938- 2000) - Loevenbruck
Juliette Roche (1884-1980) - Pauline Pavec
Edgar Sarin (né en 1989) - Galerie Michel Rein
Daniel Schlier (né en 1960) - Galerie East
Assan Smati (né en 1972) - Nosbaum Reding
Maria Helena Vieira da Silva (1908-1992) - Galerie Jeanne Bucher Jaeger
Raphaël Zarka (né en 1977) - Mitterrand


Téléchargez le cahier Fragiles utopies. Un regard sur la scène française par Éric de Chassey.


Prix BNP Paribas Banque Privée. Un regard sur la scène française : un nouveau prix de 30 000 euros en soutien à la scène française

Depuis 2018, Art Paris soutient et valorise la scène hexagonale en associant chaque année le regard subjectif, historique et critique, d’un commissaire d’exposition à la sélection de projets spécifiques d’artistes français proposés par les galeries participantes.

Soucieux de s’engager davantage dans le soutien à la scène française, BNP Paribas Banque Privée, partenaire premium officiel de la foire, lance en 2024 en collaboration avec Art Paris, le Prix BNP Paribas Banque Privée. Un regard sur la scène française. Ce Prix d’une dotation de 30 000 euros, remis par un jury prestigieux le mercredi 3 avril 2024, viendra récompenser le parcours d’un ou d’ une artiste, sans distinction d'âge, choisi(e) parmi les nominés de la sélection d’Éric de Chassey dans le cadre de son focus Fragiles utopies. Un regard sur la scène française.



Artistes nominés :

Jean-Michel Alberola (né en 1953) – Templon
Yto Barrada (née en 1971) – Polaris
Cécile Bart (née en 1958) – Galerie Catherine Issert
Alice Bidault (née en 1994) – Pietro Spartà
Nicolas Chardon (né en 1974) – Oniris.art
Mathilde Denize (née en 1986) – Perrotin
Nathalie du Pasquier (née en 1957) – Yvon Lambert
Philippe Favier (né en 1957) – Galerie 8+4
Elika Hedayat (née en 1979) – Aline Vidal Paris
Sarah Jérôme (née en 1979) – H Gallery
Benoît Maire (né en 1978) – Nathalie Obadia
Edgar Sarin (né en 1989) – Galerie Michel Rein
Daniel Schlier (né en 1960) – Galerie East
Assan Smati (né en 1972) – Nosbaum Reding
Raphaël Zarka (né en 1977) – Mitterrand

Le jury :

Éric de Chassey, directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art, professeur à l’École normale supérieure de Lyon, commissaire invité Art Paris 2024
Valérie Duponchelle, journaliste et critique d’art
Christine Macel, directrice des musées et directrice générale adjointe du Musée des Arts Décoratifs
Nicolas Otton, directeur de BNP Paribas Banque Privée en France
Alfred Pacquement, commissaire d’expositions indépendant
Guillaume Piens, commissaire général d’Art Paris
Marie-Aline Prat, historienne d'Art et collectionneuse
Antonia Scintilla, directrice de la Fondation d’entreprise Pernod Ricard

Elika Hedayat, Les dépossédés #14, 2023
Sonia Delaunay, Rochers de Montreux, 1914
Cécile Bart, Mexicain #14, 2022
Michel Parmentier, 11 novembre 1966, 1966
Nicolas Chardon, Cible, 2023
Sarah Jérôme, L'Éveil V, 2022
Daniel Schlier, AUTOMNE (CANAL DE LA BRUCHE), 2023
Mathilde Denize, Figures, 2023
Nathalie du Pasquier, Sans titre, 2022
Vera Molnar, Lettre De Ma Mère, 1984
Yto		 Barrada, Figure 4, 2023
Juliette Roche, Composition, 1918
Jean-Michel Alberola, Vladimir Tatlin 1, 2021
Edgar Sarin, Monument, 2022

S’inscrire à la newsletter de Art Paris